Logo AllergoDiet composé d'une assiette et entouré de couverts avec symbole d'un poisson, épi de blé, cacahuète, amande, lait et noix

Diversification alimentaire chez l’enfant : quoi de neuf ?

Revue Française d'AllergologieOctober 2014...A. JuchetA. ChabbertF. Payot
Résumé

Les règles de la diversification alimentaire chez l’enfant ont changé en 2014 par rapport aux pratiques antérieures. Elles reposent sur la notion de « la fenêtre de tolérance » (entre 4 et 6 mois), idéale pour l’introduction d’aliments en vue de l’induction de tolérance chez l’enfant à risque allergique. Les recommandations pour la diversification alimentaire chez un enfant ayant des antécédents familiaux d’atopie sont actuellement les mêmes que pour l’enfant sans risque atopique. Les tests allergologiques prédictifs ne sont pas nécessaires sauf en cas d’eczéma sévère non contrôlé malgré le traitement local bien conduit. La diversification du nourrisson allergique doit également être conduite de la même façon, à l’exception de l’éviction de l’aliment ayant entraîné des manifestations cliniques d’allergie.