hello world!

Les conséquences nutritionnelles des régimes d’éviction pour allergies alimentaires : le point de vue de la diététicienne

Les conséquences nutritionnelles des régimes d’éviction pour allergies alimentaires : le point de vue de la diététicienne

Revue Française d'AllergologieApril 2009... P. SergeantM. MorissetG. Kanny

Résumé

Les régimes d’éviction peuvent entraîner des conséquences nutritionnelles chez certains patients souffrant d’allergie alimentaire (AA). Chez l’enfant, les aliments en cause constituent souvent la base de leur alimentation, en particulier le lait de vache et le gluten chez le nourrisson et les risques de carence augmentent en raison d’évictions multiples dans les polyallergies alimentaires. Ces évictions peuvent entraîner des carences d’apports à différents niveaux : énergie, nutriments, vitamines et minéraux. L’alimentation de ces enfants doit être particulièrement surveillée et l’apport des produits diététiques, notamment les laits de substitution ou aliments « garantis sans allergènes » parfaitement maîtrisés. Les apports nutritionnels quantitatifs seront régulièrement contrôlés et l’équilibre alimentaire respecté. La prescription et le suivi des régimes d’éviction doivent donc reposer sur l’expertise conjointe de l’allergologue et la diététicienne. Les AA de l’adulte concernent essentiellement des allergènes végétaux et posent peu de problèmes de carences nutritionnelles à l’exception de la farine de blé.

 

Accéder à la

publication