Logo AllergoDiet composé d'une assiette et entouré de couverts avec symbole d'un poisson, épi de blé, cacahuète, amande, lait et noix

Aliments cuits, quel intérêt pour l'immunothérapie ?

Revue Française d'Allergologie17 March 2017...A. JuchetA. Chabbert-BroueR. Pontcharraud
Résumé

L’allergie alimentaire au lait et à l’œuf est très fréquente et invalidante chez l’enfant. Elle n’évolue pas toujours spontanément favorablement. Dans les cas les plus sévères, il peut être intéressant de réintroduire d’abord les aliments cuits mélangés à la farine. L’introduction des aliments cuits est le plus souvent bien tolérée : 70 % des enfants allergiques au lait ou à l’œuf peuvent tolérer le lait ou l’œuf cuit. L’ingestion régulière d’aliments cuits va permettre d’accélérer la guérison de l’allergie alimentaire et d’améliorer la qualité de vie de l’enfant et de sa famille. Cette introduction d’aliments cuits est faite le plus souvent après un TPO hospitalier initial, mais parfois à domicile dans certaines formes d’APLV non IgE médiée ou d’allergie alimentaire à l’œuf modérée.